THIBAULT LIGER BELAIR
ThibaultLigerBelair
Vins
Blog
Carnet
Contact
Franais
Thibault Liger-Belair bourguignon bio et droit dans ses bottes

Bio et bouguignon sont deux mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble...

Des vignerons bourguignons et bio et qui ne doutent pas, ça existe, j'en ai rencontré un, Thibault Liger-Belair, vigneron en Bourgogne à Nuits-Saint-Georges et en Beaujolais (Moulin à Vent).
Il répond à nos questions, suscitées par l'article polémique publié dans le Monde « le mildiou fait douter les vignerons bio de Bourgogne ».

Thibault LigerQuelles réflexions vous inspire l'article publié par le Monde ?

Thibault Liger-Belair : on a toujours l'impression qu'il s'agit d'une chasse aux sorcières médiatique des vignerons bio. Avec ce sous entendu : ce que vous faites c'est peut-être bien pour la planète, mais pensez à vos récoltes. C'est une erreur, un faux débat.

Vos récoltes précisément. Comment se présente le millésime 2012, avec ce printemps pluvieux et ces attaques de mildiou?

Thibault Liger-Belair : si le travail a été bien fait, si les vignes ont été bien suivies, le millésime 2012 donnera une belle leçon aux partisans du tout-chimique. Cet article m'a amené à cette réflexion qui dépasse le débat entre bios et pas bios. En culture biologique, on fait confiance à la vigne, et la vigne a des cycles, et selon ces cycles, on devra être plus protecteur ou seulement l'épauler. Le secret de la réussite du millésime 2012, un millésime difficile, résidera dans la qualité du soutien que nous aurons apportée à nos vignes.

Face à ce millésime difficile, n'avez-vous jamais douté ?

Thibault Liger-Belair : au contraire, il faut être simplement plus vigilent. La culture biologique est un travail de longue haleine. Ce n'est pas parce que c'est une année difficile qu'il faut tout abandonner, comme ce fut le cas en 2008, une année difficile où de nombreux vignerons en Bourgogne, en lCôtes-de-Nuits se sont découragés et sont revenus au chimique.

Domaine Liger Belair

Que représente pour vous la culture bio ?

Thibault Liger-Belair : le bio m'a apporté une compréhension de la vigne, du végétal. Une façon de regarder la vigne d'une autre manière, comme un individu qui a des bons et des mauvais jours. A nous de soutenir la vigne dans ses mauvais jours. Ce genre d'année difficile nous amène à réfléchir et à nous poser des questions certes. Mais je suis convaincu que nous allons dans le bon sens.
2012 est une année charnière, mais on travaille pour demain. On n'est pas là pour seulement utiliser les sols et la terre, mais mieux les transmettre, et surtout bien les transmettre. Nous sommes des passeurs. C'est une conviction profonde. Je ne veux pas me servir du bio à des fins commerciales, je ne mets pas de logo sur mes bouteilles.

Auteur  Thibault Liger-Belair le 07/11/12 dans  La Vigne


Poster un commentaire :
Si vous n'avez pas encore écrit de commentaire ici, vous devez être approuvé par le propriétaire du site avant que votre commentaire n'apparaisse. En attendant, il n'apparaîtra pas sur le site. Merci de patienter.





Vous pouvez utiliser des tags HTML pour modifier le style
 
Thibault Liger Belair, une histoire pérenne, une terre dexception, une exigence de qualité, la vigne, la vinification, une sélection rigoureuse, Domaine Thibault Liger Belair, Richebourg,
Clos-Vougeot, Nuits-Saint-Georges 1er Cru "les Saint Georges", Vosne-Romanée 1er Cru "les Petits Monts", Vosne-Romanée "aux Réas", Nuits-Saint-Georges "La Charmotte",
Gevrey-Chambertin "la Croix des Champs", Bourgogne "les Grands Chaillots", Hautes-Côtes de Nuits "le Clos du Prieuré", Hautes-Côtes de Nuits "la Corvée de Villy",
Thibault Liger-Belair Successeurs, Corton "les Renardes", Corton "les Rognets", Aloxe-Corton 1er cru "la Toppe au Vert", Chambolle Musigny 1er cru "les Gruenchers", blog, dégustations, millésimes, revue de presse, voyages, la vigne, carnet d'adresses, restaurants, cavistes, importateurs, contact, visites, photos, vidéos, Culture biologique, Ecocert, Biodynamie.